Singapour

Flag_of_Singapour

Singapour, la république de Singapour (en anglais: Singapore, en chinois : 新加坡 (Xīnjiāpō), en malais : Singapura, en tamoul: சிங்கப்பூர் (Ciṅkappūr)) est une cité-état d’Asie du Sud-Est. Sa superficie est de 719,1 km2. Elle comprend 63 iles, dont la principale est Palau Ujong (584,8 km2). Cette île est très densément urbanisée, mais la végétation luxuriante a valu à Singapour le surnom de « ville jardin ». Cette abondance de verdure découle en partie d’un climat équatorial, chaud et orageux toute l’année. Sa densité de population est la plus élevée d’Asie et la deuxième sur le plan mondial.L’État de Singapour est situé à l’extrême sud de la péninsule Malaise. Après l’indépendance de l’Empire britannique en 1958, le rattachement à la Malaisie en 1963, puis l’indépendance en 1965, Singapour a su devenir, avec très peu de ressources naturelles et des problèmes socio-économiques importants , l’un des pays les plus prospères du monde, en termes d’économie, d’éducation, de santé, de sécurité et d’urbanisme. La ville, cité souveraine, est peuplée majoritairement de Chinois (74,3 %) au cœur même du monde malais. De cette confrontation ethnique sont nés en partie les troubles qui ont accéléré son retrait de la Malaisie, le 9 août 1956.Dans les années 1980, le pays fait partie, avec Hong Kong, la Corée du Sud et Taïwan, des quatre dragons asiatiques.

NOURRITURE LITTÉRAIRE

Sandra_Dussault_03

Auteur associé
Cheryl Lu-Lien Tan ()
Roman autobiographique

A tiger in the kitchen : memory of food and family
écouter-icon Écouter l’extrait audio

Cheryl Lu-Lien Tan nous emmène dans un voyage personnel, une exploration de l’histoire familiale et de la culture de Sino-Singapourienne à travers une maîtrise des plats cuisinés à la maison. La délicieuse éducation de Tan et le paysage de la cuisine singapourienne nous enseigne que la nourriture est le lien qui unit. “- Jennifer Lee, auteur de The Fortune Cookie Chroniques.

 

“After growing up in the most food-obsessed city in the world, Cheryl Lu-Lien Tan left home and family at eighteen for America–proof of the rebelliousness of daughters born in the Year of the Tiger. But as a thirtysomething fashion writer in New York, she felt the Singaporean dishes that defined her childhood beginning to call her back. Was it too late to learn the secrets of her grandmothers’ and aunties’ kitchens, as well as the tumultuous family history that had kept them hidden before In her quest to recreate the dishes of her native Singapore by cooking with her family, Tan learned not only cherished recipes but long-buried stories of past generations.”

Sandra_Dussault_03

Auteur associé
Suchen Christine Lim (1984 -)
Roman

A Fistful of Colours
écouter-icon Écouter l’extrait audio

Foggy of Colours est une réflexion élégante et multicouche sur Singapour, ainsi qu’une journée dans la vie de Ong Suwen. S’inspirant de la riche histoire de la famille de son beau-père, Suwen découvre et révèle les espoirs et les difficultés de la première génération d’immigrants et de résidents de Singapour – colons chinois, médecins indiens et serveurs malais – chacun est une voix unique et vibrante. (Moins)

Ce récit, tissé à même les histoires de vie d’amis artistes de Suwen, aborde des thèmes liés à l’art, à l’identité et à la recherche de liberté personnelle et artistique. Fistful of Colours est un roman fondateur du canon littéraire de Singapour et le premier livre à recevoir le Prix de la littérature singapourienne en 1992. Il intègre la littérature à l’histoire et amène l’histoire de Singapour à un niveau personnel.

 

NOURRITURE CULINAIRE

http://www.salondulivrederimouski.ca/wp-content/uploads/2019/11/plat_singapour.png

Hai nan Ji fan (Poulet au riz à la mode Hainan) |Plat traditionnel

Recette présentée par Lisan D.Chng

INGRÉDIENTS:

    • 1 poulet (1, 5kg) vidé
    • 2 tranches de racine de gingembre d’1 cm d’épaisseur, broyées
    • 2 oignons nouveaux
    • Huile de sésame
    • 30g de graisse de volaille ( ou 3 cuill. à soupe d’huile)
    • 1 tranche de racine de gingembre d’1cm d’épaisseur, hachée
    • Une gousse d’ail pelée et hachée
    • 360g de riz lavé et égoutté
    • Sel

Pour la sauce épicée

    • 4 piments rouges frais broyés
    • 3 gousses d’ail pelées et broyées
    • Jus de 4 citrons verts (lime)
    • Sel, poivre
    • 1 cuil. à soupe de racine de gingembre broyée

Pour la garniture

  • 1 concombre coupé en demi-rondelles
  • Oignons nouveaux hachés
  • Tranches de tomates
  • Piments rouge
  • Feuilles de coriandre fraiche

 

PRÉPARATION 

Nettoyer le poulet à l’intérieur et à l’extérieur, puis essuyer-le. Disposer une tranche de gingembre dans le tronc du poulet, puis déposez l’autre avec les oignons nouveaux dans une marmite suffisamment grande et remplie d’eau. Portez à ébullition. Lorsque l’eau commence à bouillir, plongez-y le poulet et veillez à ce qu’il soit entièrement couvert d’eau. Ne couvrez pas la marmite, portez à nouveau à ébullition, réduisez le feu et laissez le poulet légèrement bouillonner pendant environ 20 minutes. La viande doit être d’un rose tendre et encore humide. Dès que le poulet est cuit, ôtez-le du bouillon et badigeonnez-le d’huile de sésame. Quand il a refroidi, détachez la viande de la carcasse et coupez-la en petits morceaux. Versez le bouillon de poulet dans une passoire très fine et réservez.
Pour faire cuire le riz, faites chauffer la graisse de volaille et faites-y griller le gingembre et l’ail hachés. Lorsque l’huile est imprégnée de leur arôme, enlevez-les et faites cuire dans l’huile bouillante le riz lavé et égoutté jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ensuite, versez une fois et demie autant de bouillon de poulet que de riz, salez, et faites cuire à feu doux jusqu’à ce que le bouillon soit absorbé et que le riz soit sec.
Préparez la sauce épicée : mélangez bien tous les ingrédients. Vous pouvez préparer cette sauce à l’avance et la garder quelques jours dans un bocal au réfrigérateur.
Faites chauffer à nouveau le bouillon de poulet, salez et ajoutez des oignons nouveaux hachés comme garniture. Pour servir, disposez la viande de poulet dans un grand plat, sur un lit de demi-rondelles de concombre. Arrosez-la de quelques gouttes d’huile de sésame et garnissez avec les légumes frais et les feuilles de coriandre. Servez avec le riz et le bouillon de poulet.

https://www.recettes.qc.ca/outils/page/conversions

Anecdotes
“Je me souviens, … “